Académie Canadienne de Parodontologie

La base d'un sourire en santé


Le déchaussement de la gencive


Pour comprendre le déchaussement des gencives, il est important d'avoir une idée de l'anatomie des dents et des tissus qui l'entourent.


Une dent saine est entourée de deux sortes de gencive.

La gencive attachée (1), qui ressemble à du cuir. Elle est solidement attachée à la mâchoire ainsi qu'à la dent. Une quantité minimum de gencive attachée est cruciale pour la stabilité des gencives.

Une gencive mobile et fragile appelée muqueuse (2). La muqueuse n'est pas attachée à la mâchoire ou aux dents.

Lorsque la gencive attachée est très mince (1), la région devient plus fragile et plus susceptible de se décoller de la dent.

Brosser cette région trop fort peu parfois accélérer le déchaussement.

Le déchaussement de la gencive, aussi appelé récession, résulte en une exposition de la racine de la dent.

Ce processus peut être progressif et exposer de plus en plus la surface de la racine.

Une récession avancée peut mettre en danger la survie de la dent.

Certaines récessions peuvent créer des régions difficiles à nettoyer. Si ces régions ne sont pas brossées adéquatement, les dépôts de plaque vont causer de l'inflammation (gingivite).

La gingivite va accélérer le déchaussement.

Les récessions peuvent aussi être plus sensibles au froid.

Sans intervention, la progression de la récession peut éventuellement causer la perte de la dent touchée.


↑ Haut