Académie Canadienne de Parodontologie

La base d'un sourire en santé


Thérapie parodontale chirurgicale


Le traitement chirurgical sera recommandé au besoin si les résultats espérés peuvent améliorer la stabilité de la condition parodontale à long terme.

Les objectifs du traitement chirurgical sont :

  • Ablation de la plaque et du tartre ( ex. : Le tartre sous la gencive qui ne peut être rejoint par les méthodes non-chirurgicales).
  • Correction des difformités / anomalies des gencives et a l'os de support.
  • Réduction ou élimination des poches parodontales afin d'améliorer l'efficacité de l'entretien quotidien, donc conserver les dents libres de plaque microbienne.
  • Régénérer le support osseux lorsque la situation s'y prête.

Deux approches chirurgicales sont possibles :

1 - Thérapie résective


Elle consiste à réduire les poches en réduisant l'épaisseur de la gencive.

Avant la phase chirurgicale.

Pour voir comment ces défauts se forment, cliquez ici.

Après le traitement résectif.


2 - Thérapie régénérative


Cette approche consiste à régénérer (rebâtir) le support osseux ainsi que l'attachement de la gencive à la dent. Bien que l'approche régénérative soit plus avantageuse que l'approche résectrice, elle requiert plusieurs préalables qui ne sont pas toujours présents. De plus, ses résultats sont moins prévisibles.

Avant la phase chirurgicale.

Pour voir comment ces défauts se forment, cliquez ici.

Au moment de la chirurgie, divers matériaux peuvent être placés dans le défaut osseux pour améliorer ou promouvoir la régénération de l'os.

But idéal de la chirurgie régénératrice.

à cause des limitations des matériaux présentement utilisés, ainsi que des variations des facteurs locaux et systémiques (santé globale du patient), une régénération complète est rarement obtenue.


Bien que les bénéfices des traitements chirurgicaux compensent largement les effets secondaires, ces derniers peuvent inclure :

  1. Déchaussement des gencives (dents plus longues).
  2. Espaces entre les dents causé par la réduction du support osseux.
  3. Changements esthétiques et sensibilité au froid. Cette dernière pouvant être de courte durée.


↑ Haut